>

Purificateurdair.ch

Comment fonctionne un ioniseur ?

Comment fonctionne un ioniseur ?

Ions positifs et négatifs : quelle est la différence ?

Au quotidien, nous sommes confrontés à deux types d'ions : les ions positifs et négatifs.  Les ions positifs, malgré leur nom, sont associés avec des environnements pollués.

Nous sommes constamment entourés d’ions positifs même si nous ne vivons pas en milieu urbain ou dans un milieu pollué (là où ils sont le plus présents). Effectivement, nos appareils électroménagers, les écrans, le tabac ou même encore le chauffage produisent une quantité importante d’ions positifs dans l’air ambiant. Ceux-ci ont tendance à s’accumuler dans les lieux dits fermés (bureau, voiture, maison, etc.). Les ions positifs peuvent entraîner différentes pathologies comme une fatigue chronique, des céphalées, des nausées ou même une sensation de mal-être

Quant à eux, les ions négatifs ont des effets positifs sur notre organisme. En effet, ils vont favoriser les échanges entre les cellules dont les membranes sont chargées électriquement tout en améliorant également la pénétration d’oxygène (qui est pour rappel ionisé négativement) dans les poumons. Par ailleurs, ils stimulent l’action des enzymes et stimulent la sécrétion des neuromédiateurs (sérotonine) et des hormones (cortisol). Le résultat est sans appel: on note une baisse significative du niveau de stress, une meilleure concentration, un meilleur sommeil ou tout simplement une amélioration de notre humeur. On les retrouve en grande quantité dans les espaces naturels tels que la montagne, le bord de mer, en forêt ou même au soleil.

Un ioniseur : une méthode de dépollution efficace

En plus de ces effets bénéfiques sur la santé,  les ions négatifs sont également utilisés pour leur forte capacité à dépolluer l’air intérieur en le débarrassant des particules fines.

Comment cela fonctionne-t-il ? Lorsque l’on diffuse des ions de charge négative (ou “anions”) dans une pièce, ceux-ci vont se fixer aux particules fines en suspension dans l’air, qui sont neutres ou chargées positivement. On parle d’attraction électrostatique. En se fixant sur les particules de pollution, les ions vont les désintégrer, ou les alourdir et les faire tomber directement au sol, loin de vos poumons. Les particules fines sont ainsi retirées de l’air que l’on respire. 

Les purificateurs d’air AIRVIA Medical sont des purificateurs et ioniseurs deux en un. Nous utilisons la technologie d’ionisation bipolaire à aiguille avec une tension de 6,0 kV. C’est une technique qui a été mise au point il y a plus de vingt ans et, contrairement à l’ionisation par décharge corona, n'émet pas de niveaux nocifs d'ozone ou à un niveau extrêmement faible.

À l’aide d’une conception innovante qui utilise huit filaments de conduction séparés, la technologie d’ionisation utilisée est particulièrement puissante. Nos appareils génèrent plus de 20 millions d’ions par cm3 en sortie, 6,3 millions à 1 mètre de distance et 0,5 million à 3 mètres de distance, le tout avec un rayon d’action total de 5 mètres.

Comment fonctionne-t-il ?

Sur nos modèles, la fonctionnalité “ionisation” est activée par défaut lorsque vous allumez le purificateur d’air. Afin de la désactiver ou de la réactiver, il vous suffit d’appuyer sur le bouton “Anion” présent sur le terminal de contrôle. Lorsque la fonction est activée, l'icône apparaît en haut à gauche de l'écran.

Vous vous demandez souvent quel est le meilleur endroit pour placer son purificateur d’air afin que celui-ci soit le plus efficace possible ? Nous vous conseillons de le placer dans un endroit où l'air va circuler autour de l’appareil, de préférence au centre d’une pièce. Les pièces de vie ou les chambres à coucher sont à privilégier puisque nous y passons un temps plus important. Une utilisation de 2 à 3h par jour peut être suffisante mais n’hésitez pas à le faire fonctionner en continu si vous êtes sujet aux allergies ou possédez un commerce par exemple.

 

SOURCES

Sa Naturopathe en Ligne : source.

Doctissimo : source.

Purificateurdair.com : source.